Villers sur mer
Office de Tourisme et d'Animation Mairie Le Villare Paléospace Ecole Victor Duprez Epic des sports Cimetière
Le Villare
Exposition photographie - 24h du Mans / On the pit lane
du vendredi 03 novembre 2017 au vendredi 10 novembre 2017

Exposition photographie - 24h du Mans / On the pit lane

Double exposition - photographie 

24h du Mans / On the pit lane

Par Jean-Claude BAUDIER et Lucie HODIESNE

 

Du 3 au 10 novembre 2017 - 10h/12h et 14h/18h fermeture dimanche et lundi

Vernissage le samedi 4 novembre à 18h au Villare ! 

 

Une rencontre

 

« A un moment donné de notre existence, des routes se croisent : on rencontre des gens qui vont impacter le cours de notre vie. Il y a un avant… et un après. C’est ce qui s’est passé avec Lucie. Finalement, on était déjà raccord avant même de se connaître ».

Jean-Claude Baudier résume ainsi la « rencontre miraculeuse » un beau jour d’octobre 2015 entre lui, le concepteur de dioramas automobiles réputé dans le monde entier et Lucie Hodiesne, l’étudiante en langues férue de photographie. Quarante ans d’écart les séparent, mais tout va les rapprocher au moment d’aborder la phase cruciale de la réalisation de ce livre.

Harcelé par le temps, il n’arrive pas à se décider à aborder l’ultime étape de ce projet de livre qu’il porte en lui depuis des années, et cherche une assistante pour la mise en page. Surchargée de travail à l’université, elle refuse l’offre dans un premier temps, avant d’accepter devant la perspective d’un délai supplémentaire. La jeunesse de son regard, la vitalité dégagée par cette Caennaise pétillante vont compléter à merveille l’expérience et le savoir de l’homme qui donne la vie aux modèles réduits depuis plus de trente ans et qui fut sidéré par la qualité et la maturité des clichés qu’il a découverts sur la page « réseau social » de la jeune photographe.

 

Architecte d’intérieur de formation, Jean-Claude Baudier a acquis sa notoriété au travers de ses fameux dioramas qui font rêver ceux qui ont la chance de pouvoir les acquérir… et les autres. Au fil du temps, le Mans est devenu son terrain d’inspiration numéro un et il arpente chaque mois de juin cette fameuse pit-lane, de nuit comme de jour, l’appareil en bandoulière à la recherche du détail qui fera la différence dans sa prochaine scénographie. Au final, des kilomètres de pellicule et des giga-octets de photos numériques classés et stockés dans les placards. Jean-Claude Baudier est peut-être l’une des personnes qui connait le mieux cet endroit magique car il l’explore avec l’œil de celui qui veut en découvrir tous les recoins, même les plus insoupçonnés.

Photographe dans l’âme depuis toute petite grâce à un père et un grand-père qui l’ont initié très tôt à l’art du cadrage et de la prise de vue, Lucie Hodiesne ne connaît pas encore le sport automobile, mais aime l’aventure et les vieilles voitures lorsqu’elle part à l’été 2011 à la découverte de la célèbre Route 66 avec ses parents. Deux ans plus tard, elle présente à la mairie de Villers-sur-Mer ses clichés noir & blanc capturés au gré des paysages et des gens rencontrés sur le mythique trajet nord-américain. Très vite, une expo est montée dans l’enthousiasme et plus de quarante tirages sont achetés par des visiteurs conquis. Lorsque Jean-Claude Baudier demande à son vieil ami Laurent Désert s’il ne connaîtrait pas quelqu’un pour lui donner un petit coup de main sur son livre, Laurent ne peut que lui conseiller la jeune femme qu’il avait engagée pour un stage dans son magasin de photo de Deauville et pour laquelle il a tiré les photos de la Route 66, Lucie Hodiesne.

La rencontre ne laisse pas de place au doute : Jean-Claude pressent immédiatement qu’il tient là celle qu’il n’avait jamais osé chercher, et Lucie comprend qu’elle a affaire à celui qui va lui ouvrir tellement de portes pour bien débuter sa carrière. Afin qu’elle s’imprègne totalement de l’ambiance, des odeurs, et des bruits de ces 24 heures du Mans qu’elle ignore, il la fait accréditer et lui fait découvrir la magie unique de la plus grande course du monde vécue de l’intérieur. Durant toute une semaine, Lucie mitraille et Jean-Claude est heureux.

 

Jean-Claude Baudier aime élaborer seul la genèse de ses projets et laisse rarement à d’autres le soin d’interférer dans le résultat final. Il a toujours pensé depuis le début que ce livre serait son livre. Les clichés de l’édition 2016 produits par la jeune fille, son sens aigu de la mise en page et son œil acéré quant au choix de la photo idoine ont fait diamétralement changer à Jean-Claude sa vision du projet : ce livre sera celui de deux personnes en symbiose absolue, celui désireux de transmettre son savoir et celle éprise de connaissance.

Le livre d’un partage.

Le livre d’une rencontre.

Partager cet article
03/11/2017 - 10/11/2017